fr Espace membres & réservation Blog

Le sport, un allié anti-âge

famille faisant du sport outdoor

Après 50 ans, le corps subit des fluctuations hormonales importantes qui peuvent être à l’origine d’une prise de poids. Comment éviter les kilos superflus et préserver sa pleine forme ? A nous la cure de jouvence par le sport !

Pourquoi prend-on du poids en prenant de l’âge ?
Le saviez-vous ? A partir de 25 ans déjà, la sécrétion d’hormones de croissance et de testostérone décroît. Ces substances, produites naturellement par l’organisme, contribuent au renforcement de la masse musculaire au détriment de la masse grasse.

Résultat : au fil du temps, le métabolisme de base baisse tandis que la tendance à la prise de poids augmente de manière inéluctable et ce, sans que l’on varie son alimentation. Frustrant mais… Ce n’est pas une raison pour se résigner. Et pour cause, la pratique d’une activité physique régulière contrebalance les effets du vieillissement. On vous dit comment.

Etape n° 1 : brûler des calories
C’est purement mathématique. Si le métabolisme de base chute – et avec lui le nombre de calories brûlées au repos – la solution la plus logique consiste à consommer de l’énergie pour compenser ce phénomène.

On choisit donc des activités ultra-calorivores. Le must : des cours de fitness qui associent cardio-training et renforcement musculaire. Ce mix constitue en effet un des critères les plus efficaces pour déclencher une perte de poids, renforcer l’endurance et remodeler le corps qui a tendance à perdre de sa fermeté au fil des ans.

Etape n° 2 : booster son métabolisme de base
Le bon réflexe pour pumper son métabolisme au repos ? Miser sur des exercices de musculation ! Chargés ou réalisés au poids du corps, les trainings de renforcement musculaire permettent de fabriquer du muscle consommateur d’énergie. En prime, ils resculptent la silhouette et préservent des risques d’ostéoporose.

Etape n° 3 : écouter son corps… et ses envies !
Que l’on soit aguerri ou non à la pratique d’une activité physique, le corps émet des signaux importants. Douleur, essoufflement ou tout autre symptôme doivent être pris en compte.

Pour préserver la motivation, rien de tel qu’une activité plaisir (danse, natation, boxe…). Du côté des seniors aux articulations fragiles, les spécialités dénuées d’impact s’imposent. Yoga, Pilates, gym soft, BodyArt, Bodybalance™… constituent des valeurs sûres à pratiquer si possible à raison de 3 séances par semaine.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?