fr Espace membres & réservation FAQ Covid-19 Blog

Yoga : choisir son tapis mode d’emploi

tapis de yoga sur parquet

Quel que soit le type de yoga pratiqué (Ashtanga, Pranayama, anti-stress, énergie…), cet accessoire zen limite les micro-impacts entre le corps et le sol, protégeant le dos et les articulations. Mini-guide inspiré pour bien choisir son tapis de yoga.

Une question d’adhérence
Pour éviter de se prendre les pieds dans le tapis au sens propre comme au sens figuré, attention à ne pas jeter son dévolu sur un tapis de yoga glissant ! Les postures étant par nature exigeante, le bon réflexe consiste à miser sur les propriétés antidérapantes de l’ustensile. Et pour cause, pendant l’effort, le corps transpire, les mains et les pieds peuvent devenir moites, entraînant un risque de glissade à la surface du tapis.

Bon à savoir : plus le yoga pratiqué est dynamique, plus le tapis doit adhérer solidement au sol.

La bonne épaisseur
Les tapis de yoga présentent généralement une épaisseur comprise entre 3 et 8 mm. Trop fins, ils s’avèrent malheureusement inconfortables pour les muscles et les articulations. Trop épais, ils risquent de provoquer le déséquilibre.

La bonne moyenne ? Elle correspond à un tapis dont l’épaisseur se situe entre 4 et 6 mm, permettant la pratique de tous les types de yoga.

La bonne matière
Faut-il choisir une matière écologique, naturelle ou un matériau issu de l’industrie pétrochimique ? Pour être certain de ne pas subir les effets néfastes d’éventuelles substances toxiques, mieux vaut miser sur une matière éco tech voire labellisée.  Si le coton n’incarne pas le b.a.-ba car trop moelleux et trop glissant, d’autres matériaux éco-friendly peuvent être choisis.

L’entretien qui va bien
Se laver mains et pieds avant chaque séance s’impose pour garder son tapis de yoga propre et en bon état le plus longtemps possible. Toutefois, rien n’empêche la sueur et les cellules mortes de l’épiderme d’entrer en contact avec la surface du tapis, pouvant entraîner un développement bactérien responsable de taches et de mauvaises odeurs.

Le bon tip ? Passer son tapis en machine quand c’est possible ou le nettoyer à la main une fois par semaine à l’aide d’un désinfectant maison composé d’eau, de vinaigre blanc et d’huiles essentielles.

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?