fr Blog Espace membres & réservation

Thermalisme : pourquoi partir en cure ?

La Suisse romande regorge de bains thermaux. Quels bienfaits en attendre ? Pourquoi s’y rendre ? Retour aux sources avec le coach sportif Pur(e).

Le thermalisme : une alternative naturelle aux traitements classiques
Dermatoses, asthme, maladies circulatoires, hormonales, problèmes de poids, troubles psychosomatiques, douleurs articulaires… la liste des pathologies améliorées par des bains d’eau minérale est impressionnante ! A ce titre, le fitness trainer rappelle que le thermalisme est pratiqué depuis pas moins de 4 000 ans. Le secret de son efficacité ? Des eaux minérales dont la composition garantit des vertus thérapeutiques ciblées. En clair, à chaque eau ses bienfaits.

Chaque station thermale propose une cure unique
Lutte contre l’eczéma, cure minceur ou anti-douleurs articulaires, chaque station, dotée d’une eau aux vertus spécifiques, prend en charge un type de pathologie précise. On ne choisit donc pas sa cure au hasard ! Comme dans le cadre d’un personal training orienté sur un programme fitness personnalisé, l’équipe médicale préconise des soins extrêmement précis.

Des soins thermaux prodigués dans une eau chaude
Pour obtenir l’appellation bain thermal, la station doit posséder une eau dont la température dépasse les 20 degrés à sa source et dont la composition en sels minéraux et en oligo-éléments lui confère des vertus thérapeutiques. Côté soins, les bains, douches à l’eau thermale, bains vapeur ou application de boues se pratiquent parfois de concert durant la cure. Ils s’accompagnent parfois de la consommation d’eau thermale. Les séjours dépassent généralement les deux semaines sachant que les soins se concentrent volontiers sur une demi-journée. Objectif : permettre aux curistes de se sentir libres de pratiquer les activités proposées par les thermes (aquagym, aquabike, marche, yoga, relaxation…).

Bon à savoir : les débuts d’une cure thermale peuvent s’avérer chaotiques pour les organismes qui se sentent chahutés par de nouvelles stimulations. On parle alors de crise thermale, un phénomène classique d’accentuation des symptômes à interpréter plutôt comme un signe de rétablissement venir. Ça va mieux en le disant !

Thermalisme autour du lac Léman : quelques stations thermales incontournables
Côté France et Suisse, le lac Léman est entouré de thermes. Parmi les plus connus, citons :
– les thermes d’Evian-les-Bains (enfants, femmes enceintes),
– la station thermale de Thonon-les-Bains (détente, rhumatismes, appareil digestif…),
– l’établissement thermal de  Divonne-les-Bains (stress),
– les bains de Lavey (rhumatisme, lombalgies…),
– la station d’Yverdon-les-Bains (rhumatismes, affections neurologiques…),
– les Bains de Val-d’Illiez…

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?