fr Espace membres & réservation FAQ réouverture Blog

Rameur : découvrez votre mini-guide d’entraînement

personnes pratiquant le rameur en salle
23 . 07 . 20

Cette machine fitness de l’extrême incarne un des appareils les plus complets en matière de stimulation corporelle. A condition d’en exploiter correctement les ressources. Mode d’emploi.

Rowing machine : un appareil pour tous les objectifs
Que l’on souhaite perdre du poids, gagner en endurance, se galber ou booster ses performances, le rameur répond présent. Sa botte secrète ? Il stimule pas moins de 80 % des muscles du corps. Un score record qui nous garantit des résultats rapides.

Nos conseils pour ne pas griller les étapes et bien utiliser cet engin du tonnerre.

Comment débuter sur un rameur ?
Quand on n’a jamais fait de rameur, on peut être tenté d’aller trop vite, de griller les étapes et de souffrir plus que de raison voire de se blesser ou de se démotiver.

Nos tips pour éviter de tomber dans ce piège ? Commencer par acquérir le mouvement parfait en enchaînant les différentes phases d’effort de manière fluide et maitrisée tout en évitant de faire des séances trop longues. A titre d’exemple, 10 mn de rameur suffisent largement à un débutant !

La technique du rameur : une gestuelle réglée comme du papier à musique
Ramer en club de sport exige une certaine technicité. On commence par doser la résistance de l’appareil avant de glisser ses pieds dans les cale-pieds et d’en régler le serrage. Une fois prêt, le pratiquant peut entamer les différents cycles de rame :

– l’attaque : les bras tendus, les mains saisissant la poignée, on penche le dos légèrement vers l’avant,
– la propulsion : on pousse avec les jambes de manière à se propulser vers l’arrière tout en gardant le dos droit,
– le final : on ramène la poignée en direction du ventre, les jambes restent tendues et les coudes sont derrière le dos qui arbore une très légère inclinaison vers l’arrière,
– la récupération : ce sont les bras qui repartent sur l’avant tandis que les jambes suivent, se pliant à nouveau.

Les consignes pour ramer juste
Pour bénéficier de tous les bienfaits de ce mouvement d’aviron, il convient de respecter certaines bonnes pratiques. Le geste doit être régulier et rythmé. Attention aux mains qui ne doivent jamais toucher les genoux et à la résistance de l’appareil qui ne doit pas être réglée de manière excessive.

Quand utiliser le rameur ?
En phase d’échauffement, en lieu et place d’exercice principal ou pour servir une récupération active, le rameur s’impose comme un appareil multitâche efficace.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?