fr Espace membres & réservation FAQ Réouverture Blog

Pourquoi et comment faire du sport à jeun

homme faisant du sport chez lui sur un tapis
26 . 06 . 21

Faut-il faire du sport à jeun pour maigrir ? L’exercice le ventre vide est-il bénéfique ou non pour l’organisme ? Le coach sportif Nous livre son analyse. Décryptage d’une pratique à adopter avec précaution.

3 bienfaits à attendre d’un training à jeun

Opération déstockage : en manque d’énergie, l’organisme fournissant l’effort à jeun puise par dépit directement dans la réserve de graisses disponible. Résultat : on déstocke et on favorise la perte de poids. A noter : cela ne signifie en aucun cas que le nombre de calories consommées est plus important. Il s’agit simplement d’une gestion différente des apports d’énergie vers les muscles.

Bye bye désordres digestifs : certains sports (running, yoga) mettent parfois à mal les viscères, pouvant entraîner ballonnements ou douleurs intestinales. Pratiqué à jeun, le sport ne joue plus les trouble-fête et nous donne une impression de légèreté particulièrement confortable.

Optimisation de l’énergie : privé d’énergie directement accessible, le corps apprend, à travers le jeûne, à gérer différemment ses apports. Précieux dans le cadre d’un effort long de type marathon !

S’entraîner sans avoir mangé : quels risques ?

L’hypoglycémie : c’est le risque numéro un. Attention à ce titre aux séances particulièrement longues et intenses déconseillées à jeun. Une carence en énergie fait baisser les performances et épuise l’organisme. Elle peut aller jusqu’au malaise voir la perte de connaissance si l’effort est mal géré.

Pas de prise de masse musculaire : oui, l’entraînement à jeun favorise la perte de poids. Pour le galbe, on repassera ! La croissance musculaire exige en effet un apport en nutriments et notamment en protéines. Voilà pourquoi un training « classique » s’impose en complément.

La déshydratation : après une nuit de sommeil sans boire, l’organisme a besoin de se réhydrater. D’autant qu’il produit davantage de toxines lors d’une pratique à jeun. La solution ? Boire du thé vert non sucré, un grand verre d’eau et penser à s’hydrater pendant et après le sport.

Des fringales inopinées : c’est prouvé. L’entraînement à jeun est susceptible d’accroître la sensation de faim tout au long de la journée. Notre conseil : consommer une collation 30 à 45 minutes après le training et miser sur des fruits frais, secs, des oléagineux et des céréales complètes.

En conclusion, rien n’interdit de faire du sport à jeun si l’on évite les efforts très longs et/ou très intenses et que l’on applique quelques règles de bon sens.

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?