fr Espace membres & réservation FAQ réouverture Blog

Sport et alimentation : à chaque âge son programme

Femme en salle de sport

Le corps évolue au fil du temps. Si la masse musculaire se met à fondre dès 30 ans, le phénomène s’accentue à 50 ans tandis que la masse grasse augmente naturellement. Faut-il  réadapter son training sportif et son alimentation afin de conserver sa silhouette ? Oui. On vous explique comment.

Garder la ligne à 50 ans : plus challengeant qu’à 20 ans !
C’est biologique. Les changements hormonaux couplés au ralentissement du métabolisme concourent à nous faire prendre du poids passé 50 ans. Comment procéder pour que la prise de kilos superflus ne soit pas une fatalité ? En revisitant notre mode de vie et en passant alimentation et entraînement sportif au crible.

Conseil minceur numéro 1 : diminuer le nombre de calories
Le métabolisme de base, plus ou moins calorivore, représente la quantité d’énergie que le corps brûle au repos. Passé 50 ans, avec la fonte musculaire, ce métabolisme baisse. Ceci signifie que le corps a moins besoin d’énergie pour fonctionner. En toute logique, il convient donc de baisser les apports caloriques.

La bonne idée : se servir dans une assiette à dessert pour limiter les portions sans avoir l’impression de se priver.

Conseil minceur numéro 2 : passer son assiette au crible
Au-delà des mesures quantitatives, l’approche qualitative s’impose. C’est le moment de revisiter son assiette et d’en supprimer les céréales raffinées, le pain blanc, les sucres blancs afin de les remplacer par des céréales complètes riches en fibres et plus rassasiantes. Côté boisson, on limite évidemment la consommation d’alcool et de jus de fruit ou de soda, beaucoup trop sucrés.

Autre conseil : on dîne léger car on ne brûle que peu de calories la nuit et on attend de ressentir la faim pour se mettre à table.

Conseil minceur numéro 3 : pratiquer la musculation
Pour lutter contre la fonte musculaire, rien de tel que la pratique de la musculation ! A nous les séances en mode circuit training et les entraînements au poids du corps. On peut aussi tenter l’utilisation d’accessoires de type TRX® afin de stimuler le corps autrement. Enfin, on cible les abdominaux afin de s’épargner la bouée tant redoutée. Gainage statique et dynamique au programme !

Et aussi : les cours de renforcement musculaire de type Bodypump™) associant cardio et renforcement musculaire favorisent la fonte des graisses tout en galbant le corps.

Conseil minceur numéro 4 : adopter le HIIT (High Intensity Interval Training)
Cet entraînement intense constitue à enchaîner périodes d’efforts de haute et de faible intensité. Objectif : réveiller le corps pour déloger les graisses et déclencher l’after-burn effect. Pour ce faire, on joue l’intervalle lors de ses séances de running ou on jette son dévolu sur des cours de type Sprint™. Sensations extrêmes garanties !

 Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?