fr Espace membres & réservation Blog

Nutrition : son importance pour les sportifs

Sportive et nourriture
11 . 09 . 20

De quels apports l’organisme a-t-il besoin avant, pendant et après le sport ? En deçà de trois séances hebdomadaires à raison d’une heure par séance, il n’est pas nécessaire d’adapter son alimentation. Au-delà, le sportif doit augmenter son apport calorique et adapter les proportions de certaines familles d’aliments. Explications.

Avant l’effort
D’une manière générale, une alimentation équilibrée et riche en eau, apportant glucides, lipides et protéines ainsi que vitamines et minéraux, garantit au corps un fonctionnement optimal. Chaque jour, l’apport en protéines doit être suffisant pour permettre l’activité musculaire. Les glucides, aidés des lipides aident quant à eux à reconstituer des réserves énergétiques, tandis que l’eau maintient l’équilibre hydrique de l’organisme (60 % d’eau composent notre corps).

Avant une compétition ou un gros effort, le bon réflexe consiste toutefois à prendre un repas léger 3 heures avant l’épreuve et à privilégier les céréales complètes, les fruits et les légumes.

Pendant l’effort
Votre cours de fitness dure moins d’une heure ? De l’eau pure suffit. En revanche, dès que l’on dépasse les 60 minutes, des boissons enrichies en minéraux, vitamines et oligo-éléments peuvent être consommées. Ces boissons de l’effort, à consommer par petites gorgées fréquentes, permettent de recharger les batteries en un temps record.

Après l’effort
Durant la phase de récupération, le corps a besoin de compenser les pertes en eau et en minéraux. L’eau permet de reconstituer ces stocks tout en favorisant l’évacuation des éléments acides qui s’acculement durant l’entraînement. A faire : profiter de la fenêtre anabolique située dans les 30 à 60 minutes qui suivent le sport pour consommer des protéines et reconstituer ainsi les tissus musculaires.

Les risques d’une mauvaise alimentation chez le sportif
En cas d’entraînement intense couplé à une alimentation déséquilibrée, les conséquences possibles sont multiples : manque d’énergie, baisse des performances, mauvaise récupération, risque de blessures et d’hypoglycémie…

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà membre Pure Sport Club ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?